L'art se livre

12 janvier - 04 juillet 2021
Artiste associée durant la saison 2019-2020, Maylis de Kerangal a accepté de participer à un projet d'éducation artistique et culturelle sur la lecture et le statut du livre dans les œuvres d'art. Mené par la direction des Publics du musée avec le lycée des métiers des technologies du design Edouard Branly et le lycée Louis Thuillier d'Amiens, ce projet fait l'objet d'une exposition après une année de rencontres, d'échanges, de travail avec les élèves.

Qu'est-ce que lire dans un tableau ? Qui lit, homme, femme, enfant ? Et qu'est-ce que regarder quelqu'un lire ? Dans l'exposition, les photographies réalisées par les élèves dans le cadre du projet font écho à des reproductions d'œuvres de Gustave Courbet (L'Atelier du peintre), Edouard Manet (Emile Zola, La Lecture), Maurice Denis (Les Muses) et bien d'autres issues des collections du musée d'Orsay.

"Tout est parti du tableau de Fantin Latour, La Liseuse", souligne Maylis de Kerangal. "Ce magnifique portrait qui représente une jeune femme plongée dans la lecture, totalement absorbée par cette activité. Je cherchais un fil rouge pour travailler avec les lycéens. Le thème du livre dans la peinture s'est imposé pas seulement comme attribut de l'écrivain mais aussi notamment comme expérience intérieure que l'artiste essaye de capter.*

Célèbre auteure de Réparer les vivants, roman paru aux éditions Verticales en 2014 et pour lequel elle a obtenu, entre autres, le Grand Prix RTL-Lire, ou plus récemment d'Un monde à portée de main, paru en 2018 (éd. Verticales), Maylis de Kerangal était artiste associée au musée d'Orsay en 2019-2020. Durant une saison, elle a observé, écouté, interrogé ce lieu, son histoire, ses collections et ses publics.

*propos de recueilli par Françoise Dargent pour Le Figaro

Commissariat

Maylis de Kerangal, artiste associée