Musée d'Orsay

Un musée dans une gare

Millet, Courbet, Carpeaux, Manet, Rodin, Renoir, Monet, Nadar, Gallé, Guimard, Van Gogh, Maillol … Tous les plus grands artistes de la seconde moitié du XIXe siècle se donnent rendez-vous au musée d'Orsay. Dans cette ancienne gare transformée en musée depuis 1986, les chefs-d'oeuvre de la peinture côtoient les sculptures, les objets décoratifs ou encore les photographies, témoignages de l'incroyable vitalité de la création artistique d'une époque qui a vu maître le réalisme, l'impressionnisme, le symbolisme, mais aussi, la Sécession et le pictorialisme.

Les récents travaux de rénovation et d'embellissement ont permis, outre le gain de près de deux mille mètres carrés, de repenser entièrement la présentation de cette collection unique au monde. Depuis la vaste allée de sculptures, jusqu'à la galerie symboliste du rez-de-chaussée, en passant par la galerie impressionniste transfigurée par sa mise en lumière et ses cimaises sombres, puis les salles consacrées au post-impressionnisme (Van Gogh, Gauguin...) dans une galerie dédiée à la mémoire de Françoise Cachin, première directrice du musée, en terminant par la mise en valeur unique de l'art nouveau étranger, et des grands décors nabis du pavillon amont, c'est tout le musée qui est à redécouvrir.

En plus des collections permanentes, les expositions temporaires, thématiques ou rétrospectives, se succèdent tout au long de l'année en accueillant des oeuvres venues du monde entier.

Au cours de la visite, que l'on choisit d'effectuer seul ou accompagné d'un guide, voire d'un audioguide, il est possible de profiter du somptueux décor de l'ancien hôtel de la gare, le temps d'un repas au restaurant, ou de se détendre dans l'ambiance plus contemporaine du café décoré par les frères Campana éclairé par l'une des célèbres horloges de la gare.

Il existe mille façons de découvrir le musée d'Orsay et autant de raisons d'y revenir.

©Musée d'Orsay / Patrice Schmidt